Déclaration commune pour des partenariats responsables

 

Dans le contexte de la COP 21, un premier Forum International de Partenariat Public-Privé (PPP) pour le Développement Durable a été organisé à Annemasse. Dans ce cadre et compte tenu des Objectifs du Développement Durable tels que définis par l’ONU, la Cité de la Solidarité Internationale a organisé le 30 octobre 2015 un atelier d’intelligence collective réunissant des acteurs du privé, du public et de la société civile pour co-construire les partenariats de demain.

Considérant que les PPP sont largement utilisés par les Etats pour répondre aux problématiques économiques, sociales et environnementales ayant des répercussions sur le climat ;

Considérant que les PPP soulèvent des questions sur les risques et bénéfices pour chaque partie prenante ;

Les acteurs réunis souhaitent que les PPP garantissent l’accès aux biens communs pour tous et le respect des Droits de l’Homme en favorisant une économie à dimension humaine.

Les acteurs réunis lors du World Café recommandent de :

  1. Inclure la société civile dans l’ensemble du processus des partenariats public-privés de l’amont à l’aval dans un esprit de confiance et en toute transparence, notamment par :
    • L’identification des besoins réels ;
    • La promotion de l’intérêt général comme finalité et la garantie de l’absence de conflit d’intérêts ;
    • Le contrôle du service réalisé en tant que bénéficiaire premier ;
  2. Sensibiliser les élus et mieux informer la société civile - citoyens et associations – pour qu’elle puisse exprimer leur avis et acquérir de la légitimité en passant par la publication des contrats, la formation, la sensibilisation et la garantie à l’accès matériel et intellectuel à toute documentation relative aux PPP ;
  3. Créer un cadre légal et des outils adaptés pour asseoir la légitimité de la société civile, lui permettant de se renforcer et de jouer son rôle d’acteur réel ou partie prenante dans des partenariats tripartites ;
  4. Garantir la co-construction des partenariats d’intérêt général triplement gagnants en évitant une approche déséquilibrée ou concurrentielle entre parties prenantes ;
  5. Considérer de nouvelles approches de collaboration (telles que l’économie sociale et solidaire) comme une évolution vers des partenariats plus équilibrés et inclusifs favorisant une démocratie participative.

 

Les échanges ont démontré que la démarche multi-partenariale, notamment dans le cadre des PPP, peut constituer un outil pertinent pour promouvoir le développement durable.

Télécharger la déclaration en format PDF.

  

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous invitons à signer la Déclaration commune pour des partenariats responsables en complétant le formulaire ci-dessous. Cette déclaration sera portée à la 21ème conférence des parties à la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP21) à Paris.