Déclaration d'Annemasse

 

Nous, représentants de gouvernements, organisations internationales, entités du secteur privé et de la société civile, après s’être réunis à Annemasse les 29 et 30 octobre 2015, et à l’issue des débats menés dans le cadre du Forum international sur les partenariats public-privé pour le développement durable,

  1. nous engageons à soutenir la réalisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable, adopté lors de la 70ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, et à unir nos forces avec celles d’autres acteurs pour l’établissement de communautés durables et le développement et le maintien d’entreprises durables et d’emplois décents. Nous soutenons les territoires dont la croissance économique est solidaire et durable et vise à l’amélioration du niveau de vie pour tous, et qui garantissent des modes de production et de consommation et une utilisation des ressources naturelles durables.
  2. estimons qu’il est essentiel de poursuivre l’échange de haut-niveau engagé sur les conditions de réussite des partenariats public-privé, en favorisant le partage d’expérience et en identifiant les bonnes pratiques, afin qu’ils constituent un outil d’amélioration de nos sociétés. Nous soutenons la mobilisation et le partage de connaissances, d’expertise, de technologie et des ressources financières contribuant à la réalisation des Objectifs universels de développement durable à tous les niveaux. C’est pourquoi les autorités gouvernementales, organisations internationales, entreprises, représentants d’institutions académiques et de la société civile qui ont soutenu l’organisation de ce Forum international appellent à inscrire ce processus sur le long terme par le biais de la création d’une plateforme d’apprentissage sur les partenariats public-privé à l’échelle locale, et l’organisation de forums internationaux bisannuels tels que celui-ci, incluant notamment un véritable dialogue social avec toutes les parties prenantes.
  3. reconnaissons que les Objectifs de développement durable ne peuvent être atteints sans l’engagement actif, responsable et participatif du secteur privé dans un partenariat fort avec les autorités locales et régionales. L’Objectif 17 appelant à « renforcer les moyens du partenariat mondial et à le revitaliser », le potentiel que représentent les partenariats public-privé pour éliminer la pauvreté et lutter contre le réchauffement climatique doit être davantage exploité. A ce titre, cette déclaration sera présentée aux gouvernements ainsi qu’aux Secrétariats du Conseil économique et social (ECOSOC) et de la Conventioncadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
  4. appelons à l’établissement de nouveaux partenariats innovants et efficaces pour contribuer à la mise en place de sociétés plus stables et inclusives et combler le fossé qui existe en matière d’infrastructures. Des partenariats multi-partites sont nécessaires pour rendre accessibles à tous les services de base tels que l’électricité, l’eau courante et l’assainissement, dans le respect de la biodiversité. Ces partenariats, en pleine association avec la société civile organisée, contribueront à la réalisation de l’Objectif 17 et peuvent constituer un moyen de mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable.
  5. soutenons les principes de bonne gouvernance dans les partenariats public-privé tels qu’énoncés par la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe : efficacité, redevabilité, transparence, décence, équité et participation, favorisant la mise en œuvre de partenariats public-privé équilibrés et privilégiant l’intérêt général.

 

Compte tenu de ce qui précède, les citoyens des différents pays rassemblés lors de ce Forum signent cette déclaration d’Annemasse et prononcent leur adhésion aux Objectifs de développement durable, tout en soutenant les efforts des gouvernements locaux dans la promotion du développement au travers de partenariats durables et inclusifs avec le secteur privé.

 

Télécharger la déclaration en format PDF.

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous invitons à signer la Déclaration d'Annemasse en complétant le formulaire ci-dessous. Cette déclaration sera portée à la 21ème conférence des parties à la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP21) à Paris.